Download A reference grammar of Puyuma, an Austronesian language of by Stacy Fang-Ching Teng PDF

By Stacy Fang-Ching Teng

The Puyuma humans dwell in southeastern Taiwan in Taitung urban and Peinan Township in Taitung County . There are nonetheless fourteen extant Formosan (Austronesian) languages in Taiwan , yet basically 13 indigenous teams are formally regarded by way of the Taiwanese govt. the current learn investigates the Nanwang dialect of the Puyuma language, spoken by way of the folk in Nanwang and Paoshang Suburbs of Taitung urban in southern Taiwan .The target of this grammar is to explain the phonology and morphosyntax of Puyuma. The paintings is descriptive in nature, and the theoretical framework hired is uncomplicated Linguistic idea (BLT), following Dixon (1994, 1997) and Dryer (2006). BLT emphasis es the necessity to describe every one language in its personal phrases, instead of impos ing on it innovations derived from different languages . hence, during this examine, the writer abandons conventional phrases utilized by linguists learning Philippine-type languages, reminiscent of 'agent focus', 'patient focus', 'locative focus', or 'instrumental focus', and replaces them with the phrases like 'transitive' and 'intransitive' which are extra universal to lots of the world's linguists.

Show description

Read or Download A reference grammar of Puyuma, an Austronesian language of Taiwan PDF

Similar foreign language study & reference books

Text, context, and pretext : critical issues in discourse analysis

Content material: desk of contents: http://www. loc. gov/catdir/toc/ecip0420/2004016920. html

Après l'Empire : Essai sur la décomposition du système américain

Amazon. fr
Le déclin de l'Empire américain aura-t-il lieu ? Oui, répond le démographe Emmanuel Todd dans ce brillant essai à contre-courant des idées reçues sur "l'hyper-puissance" de l'Amérique. Cette hypothèse est fondée sur le constat suivant : les États-Unis ne peuvent plus vivre de leur seule construction : "Au second même où le monde [. .. ] est sur le aspect de découvrir qu'il peut se passer de l'Amérique, l'Amérique s'aperçoit qu'elle ne peut plus se passer du monde. " Et le chercheur de s'appuyer avec brio sur une batterie de données empruntées aussi bien à l'économie qu'à l. a. démographie, à l'anthropologie qu'à l. a. géostratégie pour étayer sa thèse.
Dépendance économique, affaiblissement démocratique, tels sont donc les principaux symptômes de déclin identifiés par l'historien qui, en 1976, avait prévu l'effondrement soviétique uniquement sur des observations démographiques. Des signes qui permettent de comprendre dans un mouvement qui n'est paradoxal qu'en apparence pourquoi les États-Unis sont aussi actifs sur los angeles scène internationale. Pour conserver symboliquement le statut de superpuissance qu'elle s'est, de fait, acquise depuis l. a. fin de l. a. Seconde Guerre mondiale jusqu'à l'effondrement de l'empire soviétique, l'Amérique doit mettre en scène sa puissance sur le terrain géostratégique. Selon trois principes : ne jamais résoudre définitivement un problème ; se focaliser sur des micropuissances ; développer un arsenal militaire censé être indépassable. los angeles lutte contre le terrorisme, les menaces contre "l'axe du mal" et l'Irak apparaissent ainsi pour ce qu'ils sont : des prétextes.
Bien sûr, il ne s'agit pas pour Emmanuel Todd de négliger les risks du terrorisme overseas et les menaces qu'il fait peser sur le monde. Il s'agit de comprendre remark les États-Unis sont devenus en moins de dix ans un crisis à l. a. paix dans le monde. Et de dessiner les contours d'un monde dans lequel l'Amérique sera certes toujours une grande puissance mais une parmi d'autres. --Yves Fraillont

Quatrième de couverture
Il n'y air of mystery pas d'empire américain. Le monde est trop vaste, trop divers, trop dynamique pour accepter los angeles prédominance d'une seule puissance. L'examen des forces démographiques et culturelles, industrielles et monétaires, idéologiques et militaires qui transforment los angeles planète, ne confirme pas l. a. imaginative and prescient aujourd'hui banale d'une Amérique invulnérable. Emmanuel Todd hint ici le tableau plus réaliste d'une très grande kingdom dont l. a. puissance a été incontestable, mais dont le déclin relatif paraît irréversible. Les États-Unis étaient indispensables à l'équilibre du monde ; ils ne peuvent aujourd'hui maintenir leur niveau de vie sans les subsides du monde. L'Amérique, par son activisme militaire de théâtre dirigé contre des États insignifiants, tente de masquer son reflux. los angeles lutte contre le terrorisme, l'Irak et «l'axe du mal» ne sont plus que des prétextes. Parce qu'elle n'a plus los angeles strength de contrôler les acteurs économiques et stratégiques majeurs que sont l'Europe et los angeles Russie, le Japon et l. a. Chine, l'Amérique perdra cette dernière partie pour los angeles maîtrise du monde. Elle redeviendra une grande puissance parmi d'autres.

Biographie de l'auteur
Emmanuel Todd a publié de nombreux livres, notamment l. a. chute finale, qui dès 1976 annonçait "la décomposition de l. a. sphère soviétique", et en 1998 L'illusion économique, "essai sur los angeles stagnation des sociétés développées".

Additional info for A reference grammar of Puyuma, an Austronesian language of Taiwan

Example text

The length of this list is misleading, as the total content of these studies still falls far short of a reference grammar. 1 Previous studies concerning the Puyuma language Author Dialect studied Topic Ogawa and Asai (1935) Nanwang, Katipul Texts and notes Suenari (1969) Rikavung Phonetics Sprenger (1971) Katipul Numerals Sprenger (1972) Katipul Syntax Ting (1978) Puyuma (Nanwang), Pinaski, Ulivelivek, Kasavakan, Rikavung, Katipul Reconstruction of Proto-Puyuma phonetic system Tsuchida (1980) Tamalakaw Lexicon, Syntax Lin (1984) Puyuma (Nanwang) Phonetics and Phonology Cauquelin (1991a) Puyuma (Nanwang) Dictionary Cauquelin (1991b) Puyuma (Nanwang) Grammatical notes Tsuchida (1995) Tamalakaw Syntax Tan (1997) Puyuma (Nanwang) Syntax Teng (1997) Puyuma (Nanwang) Syntax Huang (2000b) Puyuma (Nanwang) Short Grammar Cauquelin (2004) Puyuma (Nanwang) Grammatical notes Teng (2005) Puyuma (Nanwang) Syntax Ross and Teng (2005a) Puyuma (Nanwang) Syntax Ross and Teng (2005b) Puyuma (Nanwang) Syntax The earliest study of Puyuma is Ogawa and Asai’s (1935:299-327) work.

Although consonant clusters are allowed across a syllable boundary, the two consonants may not be the same. Furthermore, two adjacent oral stops may not be homorganic. Thus, clusters like -kk-, -DD-, -mm-, -ss-, -rr-, -pb-, -tD-, or -gk- are not found. 6. The table was created by looking at the Puyuma words in my own fieldnotes, and also in Cauquelin’s (1991b), Ting’s (1978), Li’s (1991), and Lin’s (1984) materials. 6 indicate that the examples with such consonant clusters are found in the corpus.

Although Puyuma speakers now have a standard writing system for their language, inconsistencies still occur in practice from time to time. The most obvious examples have to do with the glottal stop, schwa, and the glides. 6. 6 The position of Puyuma within Austronesian The current consensus among Austronesian historical linguists is that the Formosan languages fall into a number of different first-order subgroups of Austronesian. What remains a dispute is how many subgroups the Formosan languages comprise.

Download PDF sample

Rated 4.03 of 5 – based on 40 votes